2016 fut une année très riche pour l’équipe de bénévoles d’éLab. C’est pour ça que nous avons un peu tardé à donner signe de vie après le séminaire de novembre mais ça y est, nous avons repris du service ! Ce début d’année est l’occasion de faire un petit bilan de l’édition 2016 et de se tourner vers l’avenir 🙂

éLab c’est l’histoire (à lire ou relire ici ) de 25 bénévoles aux profils variés (coachs, salariés de grands groupes, dirigeants de TPE, retraités…) animés par les mêmes convictions et la même envie d’agir, de promouvoir et d’explorer de nouvelles manières de travailler ensemble. Afin de faire bouger concrètement les choses en PACA, nous avions décidé d’organiser un “séminaire-action” en deux temps, qui s’est déroulé les 8 et 17 novembre 2016 à Marseille, portés par la Fabrique Spinoza, Quartosphère et Ze Change Makers.

Voici la synthèse en images de ces 2 dates grâce aux clichés de notre photographe partenaire, Denis Caviglia, qui a réussi à saisir avec justesse et émotions ces 2 beaux moments de partage (voir toutes les photos ici) !

SOIRÉE DU 8 NOVEMBRE

La conférence du 8 novembre à l’EMD Ecole de Management, avait pour objectif d’éveiller les consciences autour de la nécessité de s’intéresser au bien-être au travail et à la place de l’Homme dans l’entreprise. 4 intervenants reconnus avaient la mission de définir les contours de l’entreprise de demain en apportant chacun leur éclairage particulier sur ce sujet vaste et multi-facettes.

Nicolas Gros, talentueux facilitateur graphique partenaire d’éLab a synthétisé leurs précieux témoignages en images que voici : Alexandre Jost, Fondateur et Délégué Général de la Fabrique Spinoza qui co-produit éLab, think-tank politique visant à réintroduire le bien-être citoyen au cœur du débat démocratique (tant dans l’Education que dans l’Entreprise) :

Vincent Boury, Médaillé Olympique au jeux paralympiques de tennis de table, et passionné par l’excellence et la résilience, qui poursuit depuis 25 ans un chemin de transformation et de progrès qu’il partage et transmet, en s’inspirant de diverses sources de formation (Sophrologie, Programmation Neuro-Linguistique, Ecole de Palo-Alto, Psychologie positive, Flow, Mindfulness, Heartfulness, Méditation, Cohérence cardiaque…). Il met aussi « l’intelligence sportive » au service de l’entreprise, avec l’ambitieux défi de changer le regard que porte le monde sur les personnes en situation de handicap :

Jean-Bernard Rivaton, Dirigeant de la société Exhibit Group, qui, après avoir entrepris un parcours personnel pour aligner sa vision avec ses ambitions, a transformé progressivement mais radicalement les méthodes de management de sa société en déployant des outils d’intelligence collective et en investissant dans des programmes d’accompagnement de formation et de coaching :

Romain Cristofini, entrepreneur, coach et fondateur de Monasterra, qui accompagne les décideurs (dirigeants, entrepreneurs et managers) désirant (re)mettre le sens et l’engagement au cœur de leur action, notamment via des « Retraites de leaders » : des séminaires innovants mêlant méditation (mindfulness), coaching et échanges entre pairs, dans des lieux uniques propices au ressourcement et à l’ouverture du cœur et de l’esprit :

Les partages d’expériences se sont terminés par un échange questions/réponses avec les participants, convaincus par l’importance de faire bouger les choses dans leur organisation, mais en quête de réponses très concrètes sur la manière de le faire.

Les conférenciers leur ont donné quelques clés mais leur ont expliqué que les réponses à trouver devaient aussi être personnalisées, adaptées à chaque cas. Nous leur avons également conseillés de s’inscrire à la journée d’ateliers du 17 novembre puisque c’était sa raison d’être, et bien sûr de se faire accompagner par des spécialistes du sujet (intervenants, partenaires ou membres d’éLab) 🙂
Nous avons également visionné l’interview exclusive qu’a donnée Pierre Rabhi pour éLab, grâce à l’un de nos bénévoles Simon Gomis ! Nous ne pouvons pas vous repasser la vidéo car ce n’était pas ce qui était convenu mais Pierre nous rappelait que l’entreprise devait être remise au service de l’humain et d’une vision de la société que nous visons, car finalement nous sommes tous en quête de sens.

Lors de cette soirée les participants ont aussi été chargés de définir en quelques mots l’entreprise de demain et ça a donné ça ! :

Quelques idées clés : « plus d’entreprise, des individus », « du sens », « plus de souplesse, agilité, flexibilité », « liberté efficacité plaisir », « humainement durable », « un lieu où l’individu se réalise dans une atmosphère où règne le bien-être et la bienveillance », « responsable et participative »…
Provence Plus TV , partenaire d’éLab a d’ailleurs réalisé un superbe reportage sur la soirée :

JOURNÉE DU 17 NOVEMBRE

La journée du 17 novembre chez Kedge Business School (qui explique ici la raison de son engagement à nos côtés) fut composée de partages d’expériences, d’ateliers pragmatiques et d’expériences d’intelligence collective, pour expérimenter diverses méthodes et outils valorisant l’humain au cœur de l’entreprise, et les vivre collectivement mais aussi individuellement.

Le parcours d’ateliers était en effet évolutif (moi => entre nous => ensemble), car pour mieux travailler ensemble et favoriser l’intelligence collective, nous sommes persuadés qu’il faut également comprendre son propre fonctionnement et son rapport à l’autre. Le programme détaillé est encore en ligne ici

Nous avons débuté cette journée par un accueil détendu et convivial des participants par une équipe concentrée mais souriante 😉

Puis par un icebreaker ludique des bénévoles éLab de l’asso Ze Change Makers en charge du “off” comme on dit chez nous, avec pour objectif de créer l’échange entre participants grâce à des associations de paires de symboles 🙂

Ensuite nous nous sommes réunis dans l’amphi pour que les choses sérieuses commencent 😉

INTRODUCTION

Jean-Christophe Carteron, Directeur de la RSE et Sylvie Brunet, Enseignante Chercheure en Ressources Humaines chez Kedge, nous ont tout d’abord expliqué l’importance de la prise en compte de l’humain dans leurs cursus de formation, pour former de futurs managers performants mais aussi épanouis dans un travail qui a du sens pour eux. Pour “façonner de futurs talents humains”, l’école a notamment créé une chaire de recherche « Bien être et travail », une “Quinzaine du bien-être”, un dispositif “Wellness” à destination des étudiants, et un dispositif “Worklife” pour ses employés.

Plus de détail sur tous les engagements de l’école ici.

Laeticia Latil, coordinatrice à l’initiative d’éLab et référente de la Fabrique Spinoza en PACA, a ensuite présenté le programme de la journée et a expliqué le rôle du “roadbook” que nous avions préparé. Il visait en effet, de manière ludique, à concentrer toutes les idées et bonnes pratiques à mettre en place dès la semaine suivante dans son organisation, pour prolonger les bénéfices de l’expérience.

Simon Gomis, bénévole éLab qui animait le partage d’expérience et qui est également spécialiste de la Méditation Mindfulness, nous a demandé de nous recentrer et de nous vider l’esprit quelques minutes avant de commencer, pour être pleinement présents et attentifs à ce qui allait suivre.

PARTAGE D’EXPÉRIENCE

3 conférenciers ont ensuite témoigné de leur expérience de « l’entreprise autrement ».

Sami Chlagou, fondateur de RushOnGame, a expliqué comment il avait réussi à associer ses collaborateurs dans les décisions et la vie de l’entreprise : en leur laissant beaucoup d’autonomie et en créant des moments de partage, notamment grâce à un groupe Facebook interne.

Eric Barthélemy a ensuite témoigné de son expérience de dirigeant chez ViaXoft et de ce qu’il avait mis en place pour favoriser l’agilité de son entreprise et la création d’une culture d’entreprise fédératrice. Entre autres : réseau social d’entreprise, petits déjeuners, partage de la santé de l’entreprise, travail sur la vision, management visuel, servant leadership…

Ofer Attali, fondateur de POPSIIT spécialisé dans le conseil et le développement de solutions et logiciels pour simplifier l’approche des projets collaboratifs dans les entreprises, nous a expliqué (avec le cas d’Orange) comment la transformation numérique devait servir l’humain en favorisant la confiance, l’expérimentation et le partage. Il nous a expliqué comment développer des solutions collaboratives innovantes en s’appuyant sur l’intelligence collective des collaborateurs.

Après ces riches témoignages inspirants, est venue l’heure de passer aux travaux pratiques avec les 2 premières séries d’ateliers :

Apparemment les ateliers furent aussi agréables qu’intéressants 🙂

Après le déjeuner nous avons tous pris part à une expérience humaine joyeuse et dynamique : une chorale géante animée par le formidable “booster d’énergie” Frank Castellano, pour expérimenter ce qu’est la prise de conscience de l’autre et du collectif. Pour renforcer la cohésion d’équipe et pour faire prendre conscience également de l’importance de l’attitude dans la communication interpersonnelle : ce que l’on transmet à l’autre influence sa propre attitude et son comportement. Nous l’avons bien constaté : l’énergie de Frank était communicative.

Puis nous avons entamé le dernier atelier de la journée, tous ensemble : des tables rondes animées en intelligence collective par Gilles Vialard, parce « qu’ensemble on va plus loin », pour faire émerger les enseignements de la journée et des pistes d’actions pour élaborer l’entreprise de demain :

  • « on peut tous faire quelque chose à notre niveau, il ne faut pas attendre que ça vienne de l’autre »
  • « c’est avant tout de l’authenticité dans la démarche et non de l’image uniquement »
  • « une entreprise orientée solutions, horizontalité, moins de compétition et plus de collaboration »
  • « l’énergie des autres nous pousse à aller plus loin et la différence nourrit »
  • « des entités vivantes flexibles, en mouvement perpétuel, au-delà de la structure juridique »

Comme indiqué au début de l’article vous pouvez retrouver toutes les photos de l’évènement sur le site : ici.

Merci à nos nombreux soutiens, qu’ils aient été financeurs et donateurs (produits et services), ou facilitateurs et agitateurs du territoire !

Merci également infiniment à tous les intervenants et les participants qui nous ont fait confiance pour cette 1ère ! Votre énergie et votre motivation nous donnent la force d’imaginer la suite 🙂

A ce propos nous imaginerons le format (ou les) du programme 2017 le 14 février prochain, car après avoir promu les initiatives et les outils et méthodes existants, nous allons essayer d’innover nous-mêmes dans la manière de poursuivre notre mission d’éveilleurs de conscience et d’apporteurs de moyens concrets aux organisations désireuses d’évoluer.

Pour vous tenir au courant de la suite des évènements inscrivez-vous à notre newsletter en bas du site.

Si vous souhaitez nous rejoindre dans l’aventure n’hésitez pas à contacter Laeticia : laeticia@elab21.com !

Elab’ement vôtre